Examen économique


Titre du rapport : Coût-efficacité des soins palliatifs : analyse de la documentation (décembre 2012) 

Dans la conjoncture actuelle où les frais de soins de santé sont à la hausse et les préoccupations plus grandes concernant la durabilité du financement public des soins de santé, les décideurs accordent une plus grande attention aux coûts associés à la dernière année de la vie.

S'il en coûte environ 10 000 $ à la mort subite d'un Canadien, ces frais s'élèvent entre 30 000 $ et 40 000 $ dans le cas d'une personne atteinte d'une maladie terminale comme le cancer ou une maladie pulmonaire obstructive chronique. Les coûts de la mortalité varient non seulement en raison de la cause, mais également de l'endroit où la personne vivait. Ainsi, il en coûte environ 36 000 $ lorsqu'une personne meurt dans une institution de soins pour maladie chronique par comparaison à 16 000 $ si cette personne s'éteint à son domicile. Contrôler ou réduire les coûts de mortalité pourrait être avantageux pour le système de soins de santé, les familles et les individus. Ce qui pourrait alléger la pression sur les ressources en soins de santé et offrirait la possibilité de réaffecter les économies réalisées à d'autres soins. Ce document de travail présente l'argument économique des soins palliatifs.

Pour consulter un bref complément d’information sur ce document de travail, cliquez ici

Pour lire le document de travail intégral, cliquez ici 

À votre attention

  1. Bien que les unités hospitalières de soins palliatifs soient rentables, ce ne sont pas toutes les communautés qui disposent d'un hôpital offrant des programmes et des services de soins palliatifs. Que pensez-vous du rapport coût-efficacité des autres modèles communautaires de prestation de soins palliatifs?