Oncologie

Aller de l'Avant: Sondage auprès des oncologues et des infirmiers(ères) en oncologie


Dans le cadre de l’initiative Aller de l’avant, sous la direction de l’ACSP/la CSFVQC, Ipsos Reid a reçu le mandat de mener une enquête ayant comme objectif principal d’examiner et de définir comment les omnipraticiens/médecins de famille, infirmiers(ères) et autres professionnels de la santé :
 
  • s'y prennent actuellement pour aborder la question des soins palliatifs avec leurs patients;
  • évaluent/prennent en charge actuellement les patients à qui les soins palliatifs pourraient convenir; et
  • définissent les obstacles possibles aux discussions sur les soins palliatifs à un stade moins avancé de la maladie.
À la suite d’un sondage mené auprès d’omnipraticiens/de médecins de famille et d’infirmiers(ères) en soins primaires d’un bout à l’autre du Canada, un sondage similaire a été mené en Ontario et au Québec auprès d’oncologues et d’infirmiers(ères) en oncologie membres de l’Association canadienne des infirmières en oncologie (ACIO). Ces sondages ont été réalisés en partenariat avec Action Cancer Ontario.


Le rapport - cliquez içi



*Prière d’utiliser la référence appropriée lorsque vous utilisez les données ou schémas issus de l’enquête « Aller de l’avant » d’Ipsos-Reid :
 

Le sondage « Aller de l’avant » mené auprès des oncologues et infirmières en oncologie de l’Ontario et du Québec est une enquête en ligne qui s’est intéressée aux oncologues ontariens et québécois ainsi qu’aux membres de l’Association canadienne des infirmières en oncologie (ACIO) des deux mêmes provinces. Le sondage a eu lieu du 19 mai au 20 juin 2014, en partenariat avec Action cancer Ontario; 52 oncologues (36 de l’Ontario et 16 du Québec) et 100 infirmières (61 de l’Ontario et 38 du Québec) y ont répondu. Les données amassées ont été pondérées de manière à refléter la distribution proportionnelle des oncologues et infirmières en oncologie des deux régions représentées.


**Des données comparables concernant les omnipraticiens/médecins de famille et les infirmiers(ères) en soins primaires (et non spécialement en oncologie) en Ontario et au Québec sont présentées à des fins de comparaison.