Recherche en soins primaires

Aller de l’avant: Sondage auprès des omnipraticiens/médecins de famille et des infirmières en soins primaires

Dans le cadre de l’initiative Aller de l’avant, sous la direction de l’ACSP/la CSFVQC, Ipsos Reid a reçu le mandat de mener une enquête ayant comme objectif principal d’examiner et de définir comment les omnipraticiens/médecins de famille, infirmières et autres professionnels de la santé s’y prennent actuellement pour aborder la question des soins palliatifs avec leurs patients.

Le rapport - cliquez içi

 

 

 
Messages clés - cliquez içi

Infographie (omnipraticiens/médecins de famille) - cliquez içi

Infographie (sondage d'opinion publique et soins primaires) - cliquez içi  


**Prière d’utiliser la référence appropriée lorsque vous utilisez les données ou schémas issus de l’enquête « Aller de l’avant » d’Ipsos-Reid :

« Aller de l’avant : sondage auprès des omnipraticiens/médecins de famille et des
infirmières en soins primaires » est une enquête en deux volets, soit un qualitatif et l’autre, quantitatif. Des séances de discussion et d’idéation ont eu lieu dans trois centres urbains (à Calgary, Toronto et Montréal) ainsi que dans trois secteurs ruraux (dans l’est, au nord et dans l’ouest). Le sondage en ligne a été piloté par l’Association canadienne de soins palliatifs, avec l’aide d’un panel d’Ipsos-Reid composé de partenaires du secteur des soins de santé. Le sondage en ligne a été mené auprès de 286 omnipraticiens/médecins de famille et de 200 infirmières en soins primaires d’un bout à l’autre du Canada, du 24 avril au 12 mai 2014. Les données recueillies ont été pondérées afin de refléter la distribution géographique réelle.

Objectifs:


L’étude qualitative initiale s’est déroulée comme suit :

  • Groupes de discussion (2) dans trois centres urbains (Calgary, Toronto et Montréal)
  • Séances d’échange d’idées (3) dans des régions rurales (régions rurales de l’Est, du Nord et de l’Ouest)

Dans le cadre du premier volet de l’étude quantitative, un sondage a été mené d’un bout à l’autre du Canada auprès d’omnipraticiens/de médecins de famille et auprès d’infirmières/infirmières praticiennes travaillant en soins primaires.

Voici les principaux objectifs des volets quantitatifs :

  • Valider sur le plan quantitatif les renseignements recueillis durant la phase qualitative et prendre appui sur ceux-ci;
  • Examiner comment les médecins et les infirmières s’y prennent avec les patients à qui les soins palliatifs pourraient convenir; et
  • Relever les obstacles possibles aux discussions sur les soins palliatifs plus tôt pendant la maladie.

 Messages clés
 

  1. Les médecins de famille et les infirmières en soins primaires croient fermement aux bienfaits de l’approche palliative, tant pour les patients et les familles que pour le réseau de la santé.
     
  2. Une bonne partie des médecins de famille et des infirmières ne sont que peu à l’aise à l’idée de prodiguer des soins palliatifs. 
     
  3. La plupart des médecins de famille et des infirmières ont dit avoir amorcé des discussions sur les soins palliatifs, et ont indiqué qu’ils aimeraient avoir accès à des outils en ligne pour faciliter la planification préalable des soins avec leurs patients. 
     
  4. Les médecins de famille et les infirmières se sont dits intéressés à suivre de la formation agréée sur le traitement de la douleur et des symptômes, et à recevoir l’aide d’infirmières en soins palliatifs. Les O/MF aimeraient pouvoir faire appel à des médecins en soins palliatifs, par téléphone par exemple, pour les aider à gérer les soins à prodiguer à leurs patients.